Laurent Gontier


Mes convictions


L’enjeu est de créer, pour tous, les conditions de la capabilité, c’est-à-dire, de la capacité à agir, pour oser inventer ou réinventer et déployer son histoire de vie ; cela à partir de la reconnaissance, de la sécurisation, de la valorisation, de la mobilisation et du développement de ses connaissances et de ses compétences.

Au moment où l’entreprise est en recherche d’agilité, tant sur son marché, que dans son mode de fonctionnement et son organisation, je suis convaincu que c’est au sein même de ses équipes, là où se fait le travail, qu’elle trouvera son énergie pour se mettre en mouvement et innover.

Pour assurer une performance durable, créons les conditions de la confiance, de l’initiative, de la prise de responsabilités au sein même de nos organisations, de nos territoires.


Le présent prend ses racines dans le futur que l'on sait rêver; alors ne laissons pas les autres nous imposer notre histoire.

 

C’est sur ces convictions que je construis mes contributions et je promeus les valeurs et les actions des entreprises que j’ai co-fondées.

Voir ma bio
Carte Blanche
Le travail en quête de reconnaissance
Rendre visible le travail et le reconnaitre c’est aussi, à l’ère numérique, l’enjeu des entreprises ; elles en ont besoin, les collaborateurs l’attendent et le revendiquent
Réflexion sur le projet {contributive}
Rétribuer l’activité {contributive} : oui, mais …
Rétribuer l’activité {contributive} : oui, mais … rétribuer le bénévolat, c'est le tuer !
Réflexion sur le projet {contributive}
L'évaluation comme condition de la reconnaissance et de la capacité à agir
Réflexion sur le projet {contributive}
Pourquoi reconnaître l'activité contributive
Réflexion sur le projet {contributive}
La contribution n'est pas une question de ligne